Depuis la fin des années 1990, les pays en développement accèdent de plus en plus massivement à la téléphonie mobile. Les taux de couverture ont rapidement progressé alors que les prix ont fortement baissé – particulièrement en Afrique. Néanmoins, il existe dans ce contexte un potentiel inexploité encore important et de fortes inégalités de desserte entre les différents pays – mais aussi au sein des pays eux-mêmes. Les opérateurs ont encore d’importants progrès à faire pour améliorer l’accès à leurs services des populations les plus pauvres, en particulier dans les zones rurales.