L’insuffisance des capacités électriques en Afrique subsharienne est un frein au développement économique du sous-continent. Malgré le fort potentiel énergétique de la région, les nouvelles capacités peinent à se développer. Les moyens financiers nécessaires pour combler ce déficit sont en effet considérables et les Etats n’ont pas les ressources nécessaires pour y faire face. Dans ce contexte, le secteur privé a sans doute un important rôle à jouer.