Chaque année, l’association des Institutions européennes de financement du développement (IEFD, EDFI en anglais) produit une analyse consolidée de l’activité de ses membres. Nous vous présentons ici les résultats de l’étude sur l’accompagnement technique, à laquelle ont contribué dix institutions. Il s’agit de BIO (Belgique), CDC (Royaume-Uni), Cofides (Espagne), DEG (Allemagne), FMO (Pays-Bas), IFU (Danemark), Norfund (Norvège), OeEB (Autriche), Proparco (France) et Swedfund (Suède).

Source : EDFI, Comparative Analysis 2020, Juillet 2021

 


Le budget dédié à l’accompagnement technique a doublé en Europe depuis 2014

En 2020, le budget consolidé consacré à l’accompagnement technique des dix IFD européennes a atteint 48 millions d’euros, soit une augmentation de 17 millions d’euros par rapport à 2019.

1

 


Une année 2020 riche en projets

La dynamique engagée il y a quelques années s’est encore accélérée l’année dernière. Le montant global des projets d’accompagnement technique (AT) en 2020, y compris les engagements non décaissés, s’est élevé à 38,4 millions d’euros et a porté sur 419 projets.

2

 


L’Afrique, premier bénéficiaire des programmes d’accompagnement technique

L’année dernière, 153 projets d’accompagnement technique ont concerné l’Afrique, pour un montant global de 16 millions d’euros. Vient ensuite le continent asiatique, avec 9 millions d’euros et 104 projets.

3(1)

 


Le secteur financier consolide sa pole position

En 2020, 152 projets ont concerné le secteur financier, pour un montant de 16 millions d’euros. Les infrastructures et les services complètent ce podium sectoriel, avec respectivement 73 et 44 projets.

 


Des dispositifs sur mesure pour répondre aux besoins des entreprises

5