Le poids des pays en développement dans le tourisme international, à l’origine très faible, ne cesse de croître depuis les années 1970 : ils représentent aujourd’hui 35% des recettes et près de 40 % des arrivées. Selon les prévisions, les pays en développement seront bientôt les moteurs de la croissance du secteur. Le tourisme va donc contribuer encore davantage au PIB et à l’emploi de ces pays, devenant ainsi un puissant levier du développement économique. Malgré l’importante volatilité du secteur (il réagit en effet de façon amplifiée à la conjoncture internationale), une forte croissance des investissements est prévue à l’échelle mondiale. Toutefois, dans les pays en développement le niveau d’investissement ne rattrapera celui enregistré dans les pays à revenus élevés qu’à partir de 2015.